Les cartes mentales

Depuis quelques années j’ai découvert les cartes mentales. J’en utilisais pour des projets en classe comme outil de l’enseignant ou affichage du projet en classe. Mais je n’ai fait que récemment mes premières cartes mentales avec mes élèves pour réaliser une synthèse de leurs connaissances en histoire. Je la prépare chez moi rapidement. Ensuite en classe, au tableau, je la réalise sous la dictée de mes élèves. Je les aide pour l’organisation spatiale. Une fois terminée, je prends une photographie du tableau pour la réaliser au propre à l’identique en particulier en ce qui concerne la disposition et le choix des couleurs. J’ai aussi parfois utilisé la carte mentale en grammaire.

Mon tout premier essai en classe                                    Sa version logicielle

                                                       

L’année dernière j’ai choisi d’utiliser les leçons de Mallory que vous trouverez actualisées (programmes 2016) ici. Je les avais choisies pour les 4 parties qu’elles contiennent :

  • un texte explicatif avec exemples et schémas
  • une partie proposant des liens vers des vidéos explicatives
  • une partie carte mentale
  • une partie exercice à faire oralement seul ou avec aide pour vérifier sa compréhension

Mes élèves utilisaient les 3 premières parties selon leurs préférences. La partie exercice était bien appréciée par les élèves et leurs parents 

Je compte utiliser l’année prochaine davantage de cartes mentales. En particulier en grammaire, des cartes mentales seront insérées dans le livret de collectes. J’ai testé cette année l’outil unique cahier de collectes-cahier de leçons et je trouvais ça très bien. Ce sera mon compromis avec l’utilisation obligatoire du porte-vues Français-Maths de cycle 3 où se trouveront des leçons plus traditionnelles qui conviennent à ma collègue de CM2 qui en héritera l’année suivante.

Dans la continuité de ma réflexion autour de ce “nouvel” outil, j’ai acquis le livre de Muriel Lauzeille (auteure du site Lala aime sa classe), Utiliser les cartes mentales, édité chez Retz. Reçu aujourd’hui, je suis en train de le dévorer !

Le livre est découpé en 3 grandes parties :

  1. une partie théorique :
    • Qu’est-ce qu’une carte mentale ? Là rien de nouveau pour moi.
    • Pour qui ? De nouveaux horizons à explorer…
    • À quel moment ? Plein d’autres pistes que la phase d’institutionnalisation que j’utilisais exclusivement jusqu’à présent ! Et même une programmation en CM1 novice (ça tombe bien pour moi !
    • Pourquoi ? Alors là du top de top ! Je vous laisse y découvrir quoi travailler selon votre cycle !
  2. une partie pratique avec des propositions :
    • Une séquence interdisciplinaire en maternelle (GS) Des idées qui peuvent être reprises et adaptées dans les autres cycles.
    • Une séquence en production écrite (CM1) Je suis emballée ! J’imagine déjà l’utiliser transformée pour mes CE1-CE2 en cette fin d’année !
    • Des séances en étude de la langue (Cycles 2 et 3) Pleins d’idées  !
    • Des séances en histoire(Cycle 3) Trois exemples à trois moments de l’apprentissage.
    • Des séances en mathématiques (Cycles 1, 2 et 3) Utilisation en traces écrites pour la mémorisation.
    • Des séances en sciences (Cycles 1, 2 et 3) Des pistes d’utilisation insoupçonnées pour moi !
  3. une partie sur la carte mentale en tant qu’outil : Encore plein d’idées et de théorie à découvrir par ici !

    • La carte mentale pour apprendre à apprendre
    • Mémoriser
    • Comprendre en synthétisant ses idées
    • Planifier

En bonus comme dans tous les ouvrages de cette collection, un CD-Rom contenant bon nombre de cartes mentales.

 

N’hésitez pas à aller voir chez l’éditeur et chez l’auteure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *